Dans la rubrique :

Airtel Africaplc : Découvrez les résultats pour la période de neuf mois clôturée le 31 décembre 2022 (Communication)

Une gestion solide permet de maintenir une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et de l’EBITDA malgré un environnement macroéconomique difficile. Points clés • Le nombre total de clients est passé à 138,5 millions (en hausse de 10,1 %), la pénétration des services de données et d’argent mobile ayant poursuivi sa progression, entraînant une […]

Une gestion solide permet de maintenir une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et de l’EBITDA malgré un environnement macroéconomique difficile.

Points clés

• Le nombre total de clients est passé à 138,5 millions (en hausse de 10,1 %), la pénétration des services de données et d’argent mobile ayant poursuivi sa progression, entraînant une hausse de 13,6 % du nombre de clients pour les services de données et de 22,2 % pour les services d’argent mobile.

• Croissance du revenu moyen par utilisateur de 7.2% à taux de change constant, en grande partie grâce à l’augmentation de l’utilisation des services de téléphonie, de données et d’argent mobile.

• La valeur des transactions d’argent mobile a augmenté de 37,0%, pour atteindre une valeur annualisée de 100milliards de dollars au 2ème trimestre 23.

• Le chiffre d’affaires en monnaie de présentation a augmenté de 12,1 %, pour atteindre 3 914 millions de dollars, avec une croissance de 10,7 % au troisième trimestre 23.

• La croissance du chiffre d’affaires en monnaie constante a été de 17,3% (18,0% au troisième trimestre 23) grâce à une croissance à deux chiffres dans tous les secteurs d’activité. Le chiffre d’affaires des services de téléphonie mobile a augmenté de 20,9% au Nigeria, de 11,9% en Afrique de l’Est et de 11,8% en Afrique francophone (et de 15,9% pour l’ensemble du Groupe, avec une croissance de 12,7% pour les services de téléphonie et de 22,3% pour les services de données). Le chiffre d’affaires des services d’argent mobile a augmenté de 29,8%, grâce à une croissance de 32,5% en Afrique de l’Est et de 21,7% en Afrique francophone.

• L’EBITDA a atteint 1 916 millions de dollars, en hausse de 12,6 % en monnaie de présentation et de 17,4 % en monnaie constante, avec une marge d’EBITDA de 49,0 %, en hausse de 20 points de base en monnaie de présentation et globalement stable en monnaie constante.

• Le bénéfice après impôt s’est élevé à 523 millions de dollars, soit une hausse de 1,7 %, la croissance de l’EBITDA ayant été partiellement contrebalancée par des pertes de change et des pertes dérivées plus importantes à hauteur de 184 millions de dollars.

• Le BPA avant éléments exceptionnels s’est établi à 10,8 cents, soit une baisse de 5,8 % largement imputable à une hausse des pertes de change et des pertes sur produits dérivés d’un montant de 184 millions de dollars. Le BPA de base a augmenté pour atteindre 12,5 cents (soit une hausse de 6,3 %) suite à la comptabilisation d’un actif d’impôt différé au Kenya. Le BPA avant éléments exceptionnels et hors pertes de change et sur produits dérivés a augmenté de 21,6 %.

• Les dépenses d’investissement ont augmenté de 5,8 % pour atteindre 457 millions de dollars, conformément à notre orientation, dans la mesure où nous continuons à investir pour notre croissance future. En outre, au cours de cette période de neuf mois, nous avons acquis des fréquences au Nigeria, en RDC, en Tanzanie, en Zambie et au Kenya..

• En juillet 2022, le Groupe a remboursé de manière 450 millions de dollars de l’encours de la dette externe auprès de la Holding. La dette restante envers la Holding s’élève désormais à 550 millions de dollars, et viendra à échéance en mai 2024. Le ratio d’endettement de 1,4x est légèrement supérieur à celui de septembre 2022 (1,3x), en grande partie du fait de l’acquisition de fréquences au Nigeria.

Segun Ogunsanya, Directeur général, à propos de ce bilan des opérations :

Fournir des services abordables, innovants et indispensables aux clients présents sur nos 14 marchés, avec une qualité de réseau et un service client inégalés, fait partie intégrante de notre ambition visant à transformer des vies dans toute l’Afrique. Ces résultats solides témoignent de cette stratégie malgré les incertitudes macroéconomiques et géopolitiques actuelles.

La mise en œuvre de notre stratégie en six points continue de constituer la base de notre croissance, celle-ci entraînant une augmentation de 10 % de la clientèle, avec une croissance de 14 % de la clientèle des services de données et de plus de 22 % de la clientèle des services d’argent mobile. L’augmentation de l’utilisation des services de téléphonie, de données et d’argent a contribué à une nouvelle croissance du revenu moyen par utilisateur de plus de 7 %, entraînant une croissance du chiffre d’affaires de 18 % au cours du trimestre, la pénétration au sein de chaque secteur d’activité continuant d’augmenter. Je suis particulièrement enthousiasmé par les performances de notre activité d’argent mobile, avec un montant de transactions annualisé atteignant près de 100 milliards de dollars, tandis que nous continuons à favoriser l’inclusion financière sur le continent.

Malgré les pressions inflationnistes sur nos marchés, les excellents résultats du chiffre d’affaires au cours des neuf premiers mois de l’année, associés à l’attention constante que nous portons à la maîtrise des coûts, ont contribué à une croissance de l’EBITDA de plus de 17 % en monnaie constante, avec des marges EBITDA stables. Grâce à nos excellents résultats d’exploitation et à une attention constante portée à nos priorités en matière d’allocation de capital, nous sommes parvenus à réduire les risques de notre bilan en remboursant de manière anticipée la dette de 450 millions de dollars envers la société Holding au mois de juillet de cette année.
 
Nous continuerons à investir dans l’expansion de notre réseau et dans le développement de notre gamme de services afin de renforcer l’inclusion financière et numérique sur nos marchés. Nous nous sommes particulièrement concentrés sur l’amélioration de notre implantation en matière de fréquences sur tous nos marchés.

Au cours des neuf derniers mois, nous avons dépensé près de 490 millions de dollars pour l’acquisition de fréquences 4G et 5G sur des marchés clés afin d’améliorer la capacité et la qualité du réseau, de préparer l’avenir de l’entreprise à des opportunités de croissance continue et de favoriser les progrès économiques sur tous nos marchés.

Je suis particulièrement satisfait de ces résultats qui démontrent les opportunités que présentent ces marchés, notre capacité à les concrétiser et la contribution que nous apportons aux communautés et économies locales partout où nous sommes présents. Pour le reste de l’exercice financier, nous continuons à prévoir une croissance soutenue de l’activité ainsi qu’une résilience durable de la marge EBITDA.“

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...