Dans la rubrique :

La mission d’observation électorale CENCO-ECC remet en cause la crédibilité du processus électoral  

Dans un communiqué publié ce vendredi 24 février,  la CENCO-ECC doute de la crédibilité du processus électoral en République démocratique du Congo. Cette mission d’observation attire l’attention de la CENI et des autres parties prenantes sur le fait que les faits observés posent un sérieux problème quant à la sécurisation du processus électoral en général. […]

Dans un communiqué publié ce vendredi 24 février,  la CENCO-ECC doute de la crédibilité du processus électoral en République démocratique du Congo. Cette mission d’observation attire l’attention de la CENI et des autres parties prenantes sur le fait que les faits observés posent un sérieux problème quant à la sécurisation du processus électoral en général.

Cette déclaration fait suite  aux rapports de plusieurs individus non qualifiés en possession de cartes d’électeur vierges et de documents de la commission électorale nationale indépendante retrouvés dans un véhicule à Tshikapa dans la province du Kasaï Central 

La CENCO-ECC s’inquiète également du matériel électoral sensible en particulier. Elle estime que ces rapports peuvent   d’entamer sensiblement la confiance du public en ce processus électoral et d’en compromettre ainsi la crédibilité, y compris celle des résultats qui en résulteraient.

Pour la CENCO et l’ECC, si les choses ne sont pas clarifiées à ce stade, il serait irresponsable de mener un processus électoral dont la crédibilité est sérieusement mise en doute. Face à cette situation, les deux confessions religieuses ont formulé une série de recommandations :  

Ainsi, elles appellent les Cours et Tribunaux d’organiser des procès publics, voire des audiences foraines afin que les citoyens et les partenaires internationaux soient éclairés sur les conditions dans lesquelles ces matériels électoraux sensibles se sont retrouvés entre les mains de ces individus et pour quelles fins;

Mais aussi de  sanctionner sévèrement tous les délinquants, à tous les niveaux, qui se retrouveraient impliquées dans la commission de ces crimes.

Les deux confessions religieuses recommande à la CENI d’organiser en toute urgence et à tous les niveaux (SEN, SEP, Antennes et CI) des inventaires des matériaux électoraux sensibles commis à l’opération d’identification et enrôlement des électeurs. En effet, Elle devrait publier la liste des kits reçus, avec les numéros de séries. Ensuite, la CENI devrait publier son plan de déploiement desdits matériels, en indiquant clairement leurs destinations, avec la mention du nombre et des numéros de série. Enfin, organiser des équipes mixtes (CENI, Partis politiques, Journalistes, Observateurs, Police, etc.) de vérification;

• D’instruire les SEP et les Antennes afin que les observateurs, les témoins des partis politiques et les journalistes aient accès aux informations et aux entrepôts des matériels électoraux;

• De continuer à sanctionner sévèrement, le cas échéant, son propre personnel impliqué dans ces différents crimes;

• De clarifier les cas de Centres d’Inscription n’ayant pas été retrouvés sur terrain relevés dans sa déclaration à mi-parcours et son avant dernier communiqué.

Enfin, la CENCO-ECC demande à la police et autres services de sécurité, d’assurer convenablement la sécurité du matériel électoral.

Sur le même thème

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Report du procès Bukanga Lonzo au 11 novembre prochain 

Il s'agit du troisième renvoi dans cette affaire impliquant l'ancien premier ministre Matata Ponyo.

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Judith Suminwa prêche l’exemplarité à son gouvernement

L’exemplarité des responsables que nous sommes nous astreint à être les premiers à respecter nos textes légaux et réglementaires, notamment le Code de la route? déclare la PM Judith Suminwa à son gouvernement.

Félix Tshisekedi demande de l’efficacité au gouvernement  

« Nos concitoyens attendent des résultats tangibles, des changements concrets dans leur quotidien, et nous devons être à la hauteur de leurs aspirations » a declaré Felix Tshisekedi au membre du gouvernement.