Dans la rubrique :

RDC : « Le mandat des forces armées angolaises est diplomatique » (Christophe Lutundula)

Les Forces armées angolaises (FAA) seront déployées dans l’Est de la RDC, pas pour un mandat offensif, mais plutôt diplomatique. C’est qu’a indiqué au cours d’une conférence de presse lundi 13 mars, le chef de la diplomatique Christophe Lutundula. Ce contingent dont l’effectif exact n’est pas connu, sera responsable de la sécurité des zones où […]

Les Forces armées angolaises (FAA) seront déployées dans l’Est de la RDC, pas pour un mandat offensif, mais plutôt diplomatique. C’est qu’a indiqué au cours d’une conférence de presse lundi 13 mars, le chef de la diplomatique Christophe Lutundula.

Ce contingent dont l’effectif exact n’est pas connu, sera responsable de la sécurité des zones où les terroristes du M23 devraient être stationnés.

« C’est une structure que l’Angola gère. Nous avons aussi désigné un officier de liaison, le Rwanda aussi. Le mini-sommet d’Addis-Abeba a confié à l’Angola la charge de notifier au M23 chaque fois les notifications des décisions prises par ces assises. Le président Angolais était appelé à travailler avec Uhuru Kenyatta. C’est pour cela que vous avez vu qu’il a reçu une délégation du M23 »,a-t-il expliqué.

Une autre tâche assignée à cette unité, ajoute-t-il, est de protéger les membres du Mécanisme spécial de vérification tel que déterminé par le processus de Luanda. Le mécanisme est dirigé par le général Massone Joao de l’Angola.

« L’Angola a l’obligation de mettre en mouvement ce mécanisme de suivi qu’on lui a confié. Le président Lourenco a informé les présidents Tshisekedi, Kagame, Ruto, Ndayishimiye, Samia de ce qui va être fait. Je crois que c’est un bataillon avec tous les équipements qu’il faut. Pas pour aller attaquer, mais pour faire en sorte que ce qui a été décidé et notifié au M23 soit exécuté, notamment en vérifiant que le cantonnement se fasse et que ce cantonnement sera sécurisé », a ajouté Christophe Lutundula.

Il a laissé entendre que l’Angola est dans son mandat et il a informé les chefs d’Etat de la région.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...