Dans la rubrique :

Lutte contre le banditisme urbain à Kinshasa : Les Comités locaux de sécurité en gestations

Plusieurs Comités locaux de sécurité verrons les jours dans le district de la Tshangu à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. C’est ce qu’a demandé le ministre provincial de l’Intérieur, Gratien Tsakala Nkilatambu, aux cinq bourgmestres de cette agglomération de la capitale congolaise le jeudi 13 avril dernier à la maison communale de […]

Plusieurs Comités locaux de sécurité verrons les jours dans le district de la Tshangu à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. C’est ce qu’a demandé le ministre provincial de l’Intérieur, Gratien Tsakala Nkilatambu, aux cinq bourgmestres de cette agglomération de la capitale congolaise le jeudi 13 avril dernier à la maison communale de Maluku au cours d’une réunion.

« Je vous recommande aussi de procéder à la mise en place des comités locaux de sécurité et de proximité ainsi qu’au démantèlement de tous les sites de commercialisation et de consommation de liqueur forte qui poussent ces jeunes à commettre des actes inciviques à l’endroit des paisibles concitoyens. Il faut empêcher la vente de cet alcool dans vos entités parce que c’est un danger pour la jeunesse » a préconisé celui qui gère également les affaires en matière de sécurité de Kinshasa, Gratien Tsakala Nkilatambu.

A cette même occasion, ce dernier a sollicité l’implication de tous ces bourgmestres afin que les auteurs de ces actes de vandalismes dans cette grande subdivision administrative territoriale de la capitale, renoncent à ces pratiques.

« Je sollicite l’implication de chacun de vous dans cette opération de lutte contre le banditisme urbain qui continue à causer des victimes dans les différentes communes que vous dirigez. Vous devez sensibiliser les jeunes qui s’adonnent à cette pratique à renoncer. C’est ce que j’attends de vous par rapport à la campagne que j’ai lancée » a-t-il exigé.

Mr Gratien Tsakala a, par ailleurs, mis l’accent sur le conflit Teke et Yaka pour dire que « Ce conflit entre nos frères Yaka et Teke est déjà à la porte de la Tshangu. Il risque de s’exporter dans vos communes. Il faut être vigilant ! »

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...