Dans la rubrique :

La Chine va disponibiliser plus de 23 millions USD pour appuyer le secteur militaire

La République de la Chine veut aider la République démocratique du Congo (RDC) à se renforcer notamment sur le plan militaire. Cet État d’Asie orientale promet de décaisser près de 160 millions de Yuans, l’équivalent de 23 millions USD, à la disposition du pays pour booster le secteur militaire. Cette annonce a été faite par […]

La République de la Chine veut aider la République démocratique du Congo (RDC) à se renforcer notamment sur le plan militaire. Cet État d’Asie orientale promet de décaisser près de 160 millions de Yuans, l’équivalent de 23 millions USD, à la disposition du pays pour booster le secteur militaire.

Cette annonce a été faite par l’ambassadeur chinois, Zhu Jing, a l’issue d’une audience que le vice-Premier ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Jean-Pierre Bemba, lui a accordée lundi 17 avril dernier dans son cabinet de travail.

« Le gouvernement Xi Jinping va disponibiliser la somme de 160.000.000 (cent soixante millions) yuans dans le cadre de cette coopération militaire, dans l’optique de permettre à la RDC de se développer dans le secteur, comme elle a démarré son programme d’industrie militaire », a déclaré l’ambassadeur Zhu Jing, à la fin de cet entretien.

Par ailleurs, dans le même cadre, le représentant permanent de la Chine avait déclaré lors de sa visite d’adieux à l’ancien ministre du même secteur, que : « La Chine, en tant que pays ami et partenaire sincère et privilégié de la RDC, vient d’octroyer une enveloppe de 27 millions de dollars pour le renforcement des capacités de l’armée congolaise, en vue de mieux l’outiller, pour défendre son territoire et rétablir la paix et la sécurité à l’Est du pays »

C’est une deuxième bonne nouvelle pour la RDC qui a surgit à moins d’une semaine sous l’ère du nouveau VPM de la Défense nationale et anciens combattants. Jeudi 13 avril, l’ambassadeur turc, Murat Uiku a annoncé que son pays souhaitait accroître sa coopération militaire avec la RDC « afin de l’aider à combattre le séparatisme ».

Par la même occasion, Il avait notamment indiqué « qu’il y aura par exemple une usine des minutions qui sera établi par le côté turc à Likasi », dans le cadre d’implémenter des différents accords qui existent déjà entre les deux pays.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...