Dans la rubrique :

Tshisekedi et Fayulu côte à côte, une première depuis Genève 2018 

Tout sourire. salutations chaleureuses. cote à cote Martin Fayulu et Felix Tshisekedi s’affiche comme de vrais amis lors d’une réunion des candidats de la présidentielle de 2023, convoqué ce lundi 13 novembre par la Commission électorale nationale indépendante.  “Martin, tu viens juste avant moi ?” demande Tshisekedi. “Non, après” répond Fayulu avant de s’asseoir avec […]

Tout sourire. salutations chaleureuses. cote à cote Martin Fayulu et Felix Tshisekedi s’affiche comme de vrais amis lors d’une réunion des candidats de la présidentielle de 2023, convoqué ce lundi 13 novembre par la Commission électorale nationale indépendante. 

Martin, tu viens juste avant moi ?” demande Tshisekedi. “Non, après” répond Fayulu avant de s’asseoir avec son farouche adversaire qu’il n’a cessé de qualifier comme “usurpateur” de son élection de 2023. La dernière rencontre chaleureuse entre les deux personnes remonte en 2018 en Suisse, alors que les deux hommes étaient encore opposants au régime de l’ex-président Joseph Kabila. 

Ils se sont quittés en queue de poissons alors que ce bloc d’opposition se retrouvait dans ce cadre pour la désignation d’un candidat commun de l’opposition pour une alternance au pays. Felix Tshisekedi qui a retiré sa signature de l’accord qui portait Martin Fayulu candidat de l’opposition, était pris pour « traiter » avant de gagner les elections. Cette élection a toujours été contestée par M. Fayulu à travers sa fameuse vérité des urnes.

Sur les réseaux sociaux, ces images ne tarissent pas de réactions. “Des images qui doivent interpeller les états-majors de chaque candidat président, on peut faire autrement de la politique et ceci est une très bonne image du pays… Que les Congolais puissent se parler sans pour autant chercher le partage du gâteau” écrit Trionix Kamona sur X. Pour Emmanuel Banza qui adopte un ton un peu comique, “Ce sont les frères d’une même église, ils se saluent comme adversaires politiques et pas comme ennemis” a-t-il rigolé.

Sur le même thème

L’Abbé Jean-Bosco Bahala destitué de son poste de coordonnateur national du P-DDRCS

Quelques heures avant d'être révoqué, l'abbé Jean-Bosco Bahala avait communiqué à la presse qu'il était en mission à Kampala, en Ouganda.

Report du procès Bukanga Lonzo au 11 novembre prochain 

Il s'agit du troisième renvoi dans cette affaire impliquant l'ancien premier ministre Matata Ponyo.

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Judith Suminwa prêche l’exemplarité à son gouvernement

L’exemplarité des responsables que nous sommes nous astreint à être les premiers à respecter nos textes légaux et réglementaires, notamment le Code de la route? déclare la PM Judith Suminwa à son gouvernement.

Félix Tshisekedi demande de l’efficacité au gouvernement  

« Nos concitoyens attendent des résultats tangibles, des changements concrets dans leur quotidien, et nous devons être à la hauteur de leurs aspirations » a declaré Felix Tshisekedi au membre du gouvernement.