Dans la rubrique :

Assemblée nationale : Christophe Mboso retrouve le perchoir 

Doyen d’âge, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso revient aux affaires. Lors de son installation lundi 29 janvier, il a appelé les heureux élus à soutenir la vision du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi.  Les députés nationaux nouvellement élus ont pris d’assaut, ce lundi 29 janvier 2024, la salle des Congrès du Palais […]

Doyen d’âge, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso revient aux affaires. Lors de son installation lundi 29 janvier, il a appelé les heureux élus à soutenir la vision du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi. 

Les députés nationaux nouvellement élus ont pris d’assaut, ce lundi 29 janvier 2024, la salle des Congrès du Palais du peuple pour la séance inaugurale de la session extraordinaire découverte de la 4ᵉ législature de la 3ᵉ République. Au total, 337 sur les 477 ont été enregistrés. 

Le speaker Mboso a ainsi décliné les trois missions assignées à son bureau, à savoir : la validation des pouvoirs des membres de l’Assemblée nationale ; l’élaboration du règlement intérieur de la chambre basse et l’élection et l’installation du bureau définitif. 

Selon les us et coutumes parlementaires, il sera mis en place 26 commissions provinciales pour examiner le dossier de l’élection des députés nationaux transmis par la Centrale électorale. À l’issue de l’ensemble des dossiers, de l’adoption des rapports des commissions et la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle, l’Assemblée nationale se prononcera sur la validité des pouvoirs de ses membres. 

Une commission spéciale sera mise sur pied pour élaborer le projet de règlement intérieur à soumettre à la plénière pour adoption. Une fois adopté, ce règlement intérieur sera transmis par le président du bureau provisoire à la Cour constitutionnelle pour examen de sa conformité à la Constitution, dans un délai de 15 jours. Par la suite, le Bureau provisoire publiera le calendrier de l’élection du Bureau définitif.

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.