Dans la rubrique :

Sama Lukonde autorisé à expédier les affaires courantes 

Il a attendu jusqu’à la dernière minute pour lever le suspense. Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présenté sa démission au président Félix Tshisekedi pour valider son mandat de député national. Mais le chef de l’État le retient pour l’expédition des affaires courantes compte tenu de la situation sécuritaire au pays.  Cette démission est […]

Il a attendu jusqu’à la dernière minute pour lever le suspense. Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présenté sa démission au président Félix Tshisekedi pour valider son mandat de député national. Mais le chef de l’État le retient pour l’expédition des affaires courantes compte tenu de la situation sécuritaire au pays. 

Cette démission est conforme aux prescrits de l’article 108 de la Constitution qui exige aux élus de choisir entre leur fonction actuelle et le mandat électif. 

Tenant compte de cette situation particulière que traverse le pays et en attendant la formation du nouveau Gouvernement, indique le cabinet du Chef de l’État, le président Félix Tshisekedi a demandé au Premier ministre et aux membres du Gouvernement, chacun au regard de ses fonctions, d’assurer l’expédition des affaires courantes.

cela en conformité à l’article 6 de l’Ordonnance n°22/002 du 07 janvier 2022 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités pratiques de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du Gouvernement.

Cette démission tombe au moment où la partie est de la RDC fait face à l’agression rwandaise sous couvert du M23. Ainsi, selon la présidence, le Chef du gouvernement, a informé le président de la République qu’à dater de ce jour, lui-même et les membres de son Gouvernement feront usage du droit de suspension et de reprise de leur mandat parlementaire prévu par la Constitution, pour ne pas se retrouver dans un cas d’incompatibilité des fonctions.

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.