Dans la rubrique :

La situation sécuritaire à l’est de la RDC au centre d’un tête-à-tête entre Félix Tshisekedi et Alexander De Croo

Après l’Angola, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi s’est rendu ce mercredi 28 février en Belgique où il a évoqué en tête-à-tête avec Alexander De Croo, Premier ministre belge, les questions de la coopération bilatérale et la situation sécuritaire à l’est de la RDC. À l’issue de cet entretien à Bruxelles, […]

Après l’Angola, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi s’est rendu ce mercredi 28 février en Belgique où il a évoqué en tête-à-tête avec Alexander De Croo, Premier ministre belge, les questions de la coopération bilatérale et la situation sécuritaire à l’est de la RDC.

À l’issue de cet entretien à Bruxelles, capitale belge, le chef du gouvernement belge a condamné l’ingérence militaire extérieure dans l’est de la RDC, où l’armée rwandaise occupe quelques localités et commet des crimes de guerre.

Selon la présidence congolaise, les relations avec l’Union européenne figurent aussi au centre des échanges, car la Belgique exerce pour six mois la présidence tournante du Conseil européen. Il est sans nul doute que le chef de l’État congolais cherchera à voir clair sur le mémorandum d’entente controversé entre cette organisation et le Rwanda sur les minerais.

Le Président Félix Tshisekedi et son hôte tiendront une séance de travail avec leurs délégations respectives, toujours dans le cadre de cette même visite.

Sur le même thème

L’Ouganda rejette catégoriquement toute implication avec les rebelles du M23 

Matata Twaha a vigoureusement nié ces allégations, dénonçant une manœuvre maladroite de l'ONU qui risque de refroidir les relations diplomatiques jusqu'alors cordiales.

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.