Dans la rubrique :

Bujakera quitte sa cellule en homme libre malgré sa condamnation

Condamnée à six mois de prison pour falsification et contrefaçon et faux en écriture, Le journaliste Stanis Bujakera pourrait quitter sa cellule ce mardi 19 mars pour avoir passé un moment équivalent de sa peine de prison durant la période de l’instruction. Le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe lui a infligé lundi 18 mars […]

Condamnée à six mois de prison pour falsification et contrefaçon et faux en écriture, Le journaliste Stanis Bujakera pourrait quitter sa cellule ce mardi 19 mars pour avoir passé un moment équivalent de sa peine de prison durant la période de l’instruction.

Le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe lui a infligé lundi 18 mars une peine de six mois de servitude pénale. Le journaliste Bujakera est poursuivi pour propagation de faux bruits sur le dossier de la mort de Chérubin Okende, ancien ministre des Transports et député national.

Pour ses avocats, cette décision est inique. Les faits de la condamnation de leur client ne reflètent pas les débats lors du procès. Le Rassemblement des journalistes pour l’émergence du Congo (Rajec), une organisation des journalistes, rejette cette condamnation et invite leur collègue à interjeter appel.

La justice le reproche d’avoir publié un document « fabriqué » qui imputé l’assassinat du ministre Okende aux services de renseignements. Alors que les enquêtes de la justice indiquent que ce dernier s’était suicidé. Le directeur de publication d’Actualite.cd était arrêté depuis le 08 septembre à l’aéroport de N’djili alors qu’il s’apprêtait à aller en province.

Sur le même thème

Goma: une femme et son enfant décèdent dans un incendie à Kihisi

Une mère de famille ainsi que son enfant sont décédés dans un incendie qui s'est déclaré la nuit du hier mardi 23 juillet à Kihisi. Leur maison aussi a toute été ravagé par le feu. L'origine du drame serait la mauvaise installation du réchaud à gaz.

Réglementation des églises : Le permis d’exercice de culte n’est pas prévu par la...

Le permis d'exercice de culte que le ministre impose par la voie d'un communiqué n'est pas prévu par la loi. c'est ce qu'indique Jean-claude Katende sur X

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.