Dans la rubrique :

RDC : le Cardinal Ambongo répond au gouvernement sans avoir sa langue dans la poche 

Soupçonné d’encourager la rébellion par ses propos tenus lors de la messe de Pâques, le Cardinal Fridolin Ambongo  a bel et bien clarifié ses déclarations, dans un message publié sur son compte X, ce vendredi 5 avril.  « Fêter la résurrection du Seigneur, c’est aussi réaliser l’urgence d’adopter un comportement responsable aussi bien au niveau des […]

Soupçonné d’encourager la rébellion par ses propos tenus lors de la messe de Pâques, le Cardinal Fridolin Ambongo  a bel et bien clarifié ses déclarations, dans un message publié sur son compte X, ce vendredi 5 avril. 

« Fêter la résurrection du Seigneur, c’est aussi réaliser l’urgence d’adopter un comportement responsable aussi bien au niveau des dirigeants que de la population », a-t-il déclaré. 

À propos de la déclaration de Patrick Muyaya, porte-parole sortant du gouvernement sur un soutien à ceux choisissent de prendre les armes, le Cardinal reste ferme. « On ne peut pas comprendre que des personnes qui aiment véritablement le Congo deviennent des alliés aux groupes armés qui sèment le chaos et la désolation », estime-t-il. 

Aussi, il n’a pas hésité de critiquer le pouvoir en place. 

« De même, on ne pourrait construire une paix véritable dans un pays où ceux qui dirigent se paient gracieusement et abandonnent la population dans la misère », conclut  le Cardinal Fridolin Ambongo. 

Mercredi 3 avril, Patrick Muyaya a appelé le Cardin à clarifier ses déclarations sur sur l’adhésion de certains congolais à la rébellion du M23. 

Lors de la messe de Pâques samedi dernier, le Cardinal Fridolin Ambongo a estimé que le comportement des autorités congolaises est susceptible de pousser à la rébellion en lieu et place de former un front commun pour faire face à l’ennemi. 

Sur le même thème

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...