Dans la rubrique :

Ève Bazaiba s’imprègne de la situation des Fonds Forestier National

La ministre de l’Environnement et du développement durable a effectué vendredi 21 juin 2024 une descente au Fonds Forestier National(FFN). Une visite qui s’inscrit dans l’objectif de s’assurer du bon fonctionnement des services de cette structure sous sa tutelle. Cette visite de Mme Eve Bazaiba était aussi une occasion pour la délégation syndicale de présenter […]

La ministre de l’Environnement et du développement durable a effectué vendredi 21 juin 2024 une descente au Fonds Forestier National(FFN). Une visite qui s’inscrit dans l’objectif de s’assurer du bon fonctionnement des services de cette structure sous sa tutelle.

Cette visite de Mme Eve Bazaiba était aussi une occasion pour la délégation syndicale de présenter un mémorandum sur la situation sociale et les conditions de travail des agents et cadres de cet établissement public.

« Nous profitons de cette occasion pour vous présenter notre cahier de charge en souffrance depuis quelques mois qui s’articule autour de la – Situation sociale, notamment l’indexation de salaire au taux du jour); – la situation administrative des agents et cadres du FFN ; la négociation de la convention collective ;l’adoption du règlement intérieur de la délégation syndicale ; – le fonctionnement de la délégation syndicale ; – le planning du calendrier des réunions paritaires ordinaires ;  

Dans son adresse, le Directeur général du FFN, Honoré MULUMBA a plaidé en faveur de l’augmentation du budget annuel de son établissement qui oscille autour de 7 millions de Dollars américains pour atteindre au moins 100 millions de dollars américains pour bien accomplir sa mission.

«Le FFN s’engage à multiplier les stratégies de mobilisation des recettes provenant des taxes de reboisement, d’abattage et des bénéfices sur le crédit carbone» conclut-il.

Pour sa part, la ministre d’État Eve BAZAIBA Masudi est revenue sur l’historique du FFN qui est une émanation de la volonté des chefs d’État d’Afrique Centrale pour maintenir le capital forestier face à la déforestation.

Eve Bazaiba a également mis un accent sur la transparence dans la gestion de cet établissement public et sur le personnel qualifié devant assurer le fonctionnement du FFN.

En tant qu’autorité de tutelle, elle ne ménagera aucun effort pour optimiser les services du Fonds Forestier National et aussi le mettre au diapason des objectifs assignés par le Gouvernement au Ministère de l’Environnement et Développement Durable.

Le FFN, structure à caractère technique et financier sous tutelle du Ministère de l’Environnement, a pour mission d’assurer le financement des opérations de reboisement, d’aménagement forestier et contribuer à la reconstruction du capital forestier sur l’étendue du territoire national.

Sur le même thème

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...

RDC : le FMI approuve une revue permettant un décaissement de 224,7 millions de...

 Le Conseil d'Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique...