Dans la rubrique :

RDC : le FMI approuve une revue permettant un décaissement de 224,7 millions de dollars 

 Le Conseil d’Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique triennal de la RDC, appuyé par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) depuis 2021.  « Dans l’histoire de ce pays, c’est la première fois qu’un gouvernement aura été jusqu’au terme d’un programme […]

 Le Conseil d’Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique triennal de la RDC, appuyé par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) depuis 2021. 

« Dans l’histoire de ce pays, c’est la première fois qu’un gouvernement aura été jusqu’au terme d’un programme avec le FMI », a déclaré Daniel Mukoko. 

D’après son communiqué,le FMI indique que la conclusion de la sixième revue a occasionné un versement immédiat de 152,2 millions de DTS (environ 224,7 millions de dollars) pour répondre aux besoins de la balance des paiements, portant le total des versements à ce jour à 1 066 millions de DTS (environ 1 573,8 millions de dollars).

Selon M. Kenji Okamura, Directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), la croissance en République démocratique du Congo est demeurée solide, principalement grâce à une performance solide du secteur minier. Les actions entreprises par la Banque centrale du Congo (BCC) pour resserrer la politique monétaire et atténuer les pressions sur le marché des changes ont contribué à une modération modérée des pressions inflationnistes.

La poursuite des efforts visant à accumuler des réserves tout en préservant le rôle du taux de change en tant qu’amortisseur de chocs est primordiale pour renforcer la résilience externe. Il est essentiel de faire progresser les réformes visant à améliorer la gouvernance et la transparence, notamment dans le secteur minier, à renforcer les cadres de lutte contre la corruption et la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, et à améliorer le climat des affaires pour soutenir le développement du secteur privé et promouvoir une croissance diversifiée, durable et inclusive », a-t-il poursuivi. 

Sur le même thème

Les Etats-Unis prolongent de 15 jours la trêve humanitaire dans l’Est de la RDC

Les Etats-Unis appellent au respect de cette pause dans les hostilités.

Putsch manqué : « Malanga s’était présenté sous le nom de David », affirment les responsables...

Les employés de l'auberge Momo ont nié toute implication dans ses activités et ont déclaré qu'il s'était présenté sous le nom de David.

Corneille Nangaa assiste à une messe : l’église catholique évoque un incident qui surprend...

Dans un communiqué, la CENCO évoque un incident survenu à la grande surprise de tous.

Plus de 50 personnes tuées lors de l’attaque de la milice Mobondo à Maï-Ndombe 

Des hommes en uniforme ont également perdu la vie sur le champ de bataille. Les forces de sécurité ont récupéré les corps sans vie après que l'armée ait réussi à disperser la milice, une fois de plus en moins d'une semaine.

Plus de 650 Congolais ont sollicité l’asile en Belgique en six mois 

L’Office des étrangers belge a mis en garde contre les demandes injustifiées et a conseillé aux Congolais d'éviter de se tourner vers des trafiquants de demandes d’asile.