Dans la rubrique :

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Koffi Olomide, artiste musicien congolais et Jessy Kabasele, journaliste à la télévision nationale, sont dans le viseur du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC). Le journaliste est déjà sous actions disciplinaires à la RTNC. 

Dans une lettre officielle signée par la directrice générale, Mme Elenge Nyembo Sylvie, la RTNC reproche à Jessy Kabasele de ne pas avoir réagi aux propos tenus par Koffi Olomide. Ce dernier a déclaré : « … il n’y a pas de guerre… nous sommes tapés… on nous gifle, on fait de nous ce qu’on veut… on nous traite comme des enfants… soi-disant en pays en guerre… ». 

La RTNC estime que l’absence de rectification ou de modération par l’animateur pourrait saper les efforts du gouvernement pour maintenir la paix et la stabilité dans la région.

Face à la gravité de la situation et en l’absence de correctif immédiat, Mme Elenge Nyembo Sylvie a décidé de suspendre Jessy Kabasele de ses fonctions, conformément aux articles 65 du Statut des Agents et 47 de la Convention Collective. Cette suspension est effective immédiatement et jusqu’à nouvel ordre.

La production et la diffusion de l’émission Le Panier, The Morning Show sont également suspendues jusqu’à nouvel ordre. De plus, le directeur a.i. des programmes TV a été chargé de demander des explications tant à Jessy Kabasele qu’au réalisateur de l’émission. Une action disciplinaire formelle pourrait suivre cette demande d’explications.

Cette décision souligne l’importance pour les médias de gérer avec prudence les propos diffusés sur leurs plateformes, surtout dans des contextes sensibles. La RTNC réaffirme ainsi son engagement à assurer la responsabilité et l’intégrité de ses contenus.

Sur le même thème

Soupçon de détournement au Sénat : la justice s’en saisit du dossier

Les soupçons de détournement de fonds au Sénat de la République démocratique du Congo, ont réveillé la curiosité de l’appareil judiciaire.

Justice : Jules Alingete et Placide Nkala sous des poursuites à la Cour des comptes

Le numéro 1 de la patrouille financière, lui-même pourchassé pour un deal de consultance qu’il aurait conclu avec la DG de la Gecamine, alors qu’il était censé contrôler cette entreprise publique.

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...

Procès/Tentative de Coup d’Etat : Marcel Malanga rejette tout sur son père 

Marcel Malanga, fils du chef présumé responsable du coup d'État" du 19 mai à Kinshasa, tué sur le coup, affirme avoir été embarqué de...