Le président en exercice de l’Union africaine, Alpha Konde demande à toutes les parties impliquées dans l’arrangement particulier de l’Accord de la Saint Sylvestre de conclure rapidement les négociations, indique un communiqué de cette structure africaine.

L’Ua déplore que trois mois après la signature de l’accord de la Saint Sylvestre pour la gestion de la période de transition devant conduire à la tenue d’élections paisibles et crédibles en décembre 2017, les parties n’ont toujours pas conclu les discussions sur la mise en œuvre effective dudit accord. Cette situation, souligne le communiqué, risque de saper la volonté politique qui a permis la signature de l’Accord du 31 décembre.

Le Président en exercice de l’UA et le Président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat affirment suivre de près l’évolution de la situation en République démocratique du Congo.

Dans le même document, l’Union africaine se dit inquiète de la recrudescence de la violence dans certaines provinces de la République démocratique du Congo.