Au cours d’une conférence de presse ce vendredi 26 janvier 2018, le ministre de la justice, Alexis Thambwe Mwamba a déclaré avoir signé un arrêté ministériel, devant faire bénéficier à une dizaine de prisonniers condamnés pour faits insurrectionnels, faits de guerre et faits politiques, conformément à la loi d’amnistie.

« J’ai signé ce matin, un arrêté permettant la libération d’une dizaine de personnes. Nous avons également pris des dispositions pour faciliter un certain nombre d’actions qui permettent à des individus et qui ont des problèmes de santé de pouvoir sortir du pays. C’est dans ce cadre de la décrispation que nous avons autorisé qu’on puisse mettre fin à l’assignation à résidence de monsieur Kyungu et qu’il puisse aller se faire soigner à l’étranger », a déclaré Alexis Thambwe Mwamba.

Mis à part ce cas de Gabriel Kyungu, le ministre de la justice a signifié qu’il lui a été transmis d’autres similaires qu’il a confié au ministre de la santé pour vérification. « Si le médecin de la République confirme que leur état de santé nécessite qu’on leur permette d’aller se faire soigner à l’étranger, nous n’avons aucun intérêt ce qu’il ait des gens qui meurent en prison, je signerai l’arrêté et j’autoriserai leur libération », a-t-il promis.