Réagissant aux propos tenus par le président de la République, Joseph Kabila Kabange lors de sa conférence de presse tenue ce vendredi 26 janvier au palais de la Nation, le coordonnateur de l’ONG Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) Georges Kapiamba a salué les condoléances du chef d’Etat congolais aux familles de victimes du 31 décembre et du 21 janvier et sa promesse que les coupables seront punis conformément aux lois du pays.

« C’est une annonce que nous attendions. Nous avions eu à fustiger les déclarations des membres du gouvernement qui avaient tendance à banaliser à travers les médias privés comme publics, les crimes graves du 31 décembre (2017) et du 21 janvier (2018), en félicitant les gens qui l’ont commis », a déclaré Georges Kapiamba à kinshasatimes.cd

Par ailleurs, le président de l’ACAJ espère que la déclaration du Président de la République apportera du changement sur les attitudes des forces de l’ordre sur terrain (lors des prochaines manifestations).