Le 22 mars de chaque année le monde célèbre la journée de l’eau. Cette année, la République Démocratique du Congo a choisi comme thème « Consommons uniquement de l’eau potable pour éviter le choléra ». A cette occasion, l’Organisation des nations Unies(ONU) rappellent aux congolais que l’accès à l’eau potable est essentiel pour lutter contre les maladies d’origine hydrique.

Selon l’ONU, La RDC dispose d’importantes ressources en eaux souterraines et de surface, mais malgré ce potentiel, beaucoup de personnes, notamment en milieu rural, n’ont pas accès à l’eau potable et utilisent les eaux
de surface polluées comme eau de boisson.

Cependant, Le faible accès à l’eau potable et la diminution de la capacité de réponse à cause de la diminution sensible de financements augmentent le risque du choléra. La RDC à travers la collaboration de l’UNICEF avec l’appui financier de la Coopération Britannique contribue à l’amélioration de la Couverture en eau potable et des services adéquats d’assainissement et d’hygiène.

Par ailleurs, l’UNICEF appuie la lutte contre le choléra en renforçant l’accès à l’eau potable à travers les interventions d’urgences aux déplacés dans les sites et les communautés d’accueil; la réhabilitation et aménagement de puits d’eau ainsi que la mise en place d’un comité de gestion du point d’eau dans les zones
en conflits et avec épidémies de choléra.