Continuant dans la suite logique de son discours souverainiste, le Président Kabila a rejeté toute ingérence extérieure lors de sa visite au Pays des Pharaons.

Le président Joseph Kabila a effectué une visite d’état en Egypte du 21 au 22 avril 2017 où il a échangé avec son homologue égyptien Abdel Fatah Al-Sissi. Le but de la visite, selon les sources diplomatiques congolaises, consistait au renforcement de la coopération bilatérale en l’Egypte et la RDC.

Dans une déclaration conjointe émise par les deux chefs de l’état à la fin de la visite, le président Kabila a déclaré :

« Ma troisième visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de nos relations, relations de coopération dans plusieurs domaines : énergie, défense et sécurité, diplomatie et plusieurs projets de développement. Je tiens à vous remercier pour cette coopération agissante entre nos deux pays. Au niveau de la diplomatie, j’ai bien noté, monsieur le Président, le mot que vous avez utilisé à plusieurs reprises : la non-ingérence dans les affaires internes de nos pays. L’Egypte a toujours été avec nous, à nos côtés, dans le domaine de la diplomatie, de la défense de ce principe, que ce soit au niveau des Nations unies, de l’Union africaine. Et j’aimerais bien que cette coopération puisse continuer ».

Le président Abdel Fatah Al-Sissi a quant à lui réitéré le respect par l’Egypte de la souveraineté de la RDC, promettant de soutenir les efforts visant l’éradication des forces négatives en RDC.

« L’Égypte respecte la souveraineté de la RDC et rejette toute ingérence dans ses affaires intérieures. J’ai exprimé au Président Kabila notre conviction qu’il est important de faire avancer la communauté internationale afin de soutenir les efforts visant à vaincre ces groupes, ainsi qu’à mettre en place des mécanismes efficaces pour mettre un terme à l’exploitation illégitime des ressources naturelles de la RDC », a souligné le Président égyptien.

Le président Kabila a profité de cette visite pour lancer un appel aux entrepreneurs égyptiens de venir investir en RDC.

« J’insiste beaucoup sur les investissements, parce que l’objectif de tout ce que nous faisons c’est le développement de nos pays. Dans ce cadre, l’objectif pour nous est d’inviter et d’accueillir davantage les investisseurs venant d’Egypte en RDC. Je vous invite de visiter la RDC pour que nous puissions cimenter, développer nos relations » a conclu Kabila.