Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ( Rassop ) courant Tshisekediste de Jean Pierre Lisanga Bonganga estime que la classe politique congolaise devra arrêter le cycle sans fin des concertations, conciliabules, conclaves, rencontres secrètes et autres pour se préparer aux élections présidentielles.

« Nous appelons tous les acteurs politiques à un sursaut patriotique, à mettre resolumente cap sur l’organisation des élections en 2017 afin de resoudre la crise de légitimité qui frappe les institutions a caractère electif », a déclaré Jp. Lisanga Bonganga lors de l’ouverture d’un conclave de la Coalition des alliés d’Etienne Tshisekedi (Cat).

Poursuivant son morceau d’éloquence, le coordonnateur de la Cat indique qu au delà des querelles sur les hommes pour les postes, dont la primature, la présidence du Cnsa, le principal objectif qui doit la classe politique congolaise est celui de rendre opérationnel laccord du 31 decembre 2016 par l1 signature de larrangement particulier.

Et donc pour cette plateforme politique, ce document constitue le testament politique dEtienne Tshisekedi, et demande a toutes les parties pren1ntes pour un dépassement de soi en vue de procéder, toutes affaires cessantes, à l’organisation de la ceremonie solennelle de signature de larrangement particulier. Cest ce qui permettra de conferer au nouveau gouvernement un cadre juridique politique.