L’Organisation des Nations Unies a critiqué la présentation par les autorités de la République Démocratique du Congo(RDC) de la vidéo montrant l’assassinat des deux experts Onusiens en mars dernier par la supposée milice Kamwina Nsapu.

Selon le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, la vidéo est une preuve du crime et ne pouvait pas être présentée à la presse. « Cette décision pourrait gêner l’enquête », il-t-il affirmé, avant de déplorer combien la vidéo est traumatisante pour les familles des victimes : Michael Sharp et Zaida Catalan.

Pour le porte-parole du Gouvernement congolais, Lambert Mende qui avait montré cette vidéo à la presse, c’est dans le but apparent d’écarter les soupçons qui pèsent sur Kinshasa dans cette affaire.

Sur la vidéo de deux minutes, on peut voir comment les deux experts sont tués par des hommes parlant tshiluba, une des langues nationales de la RDC dominante au Kasaï.