Le Congolais Rodrigue Mugaruka Katembo a reçu ce jeudi à San Francisco aux Etats-unis, le prix « Goldman Environnement 2017 » pour son dévouement à la protection de la nature, précisément du Parc national de Virunga.

Au risque de sa vie, Rodrigue Mugaruka Katembo a mené une enquête clandestine pour documenter et diffuser des informations sur la corruption et les pots-de-vin caractéristiques autour des tentatives de forage pétrolier dans le Parc national des Virunga. Un tollé général a forcé l’entreprise concernée à se retirer du projet.

Aujourd’hui, Rodrigue, ancien enfant de guerre s’estime heureux et explique son combat :

« Mon combat est celui de la protection des ressources naturelles de la République démocratique du Congo, surtout celles qui sont désignées comme partie intégrante des parcs nationaux de la Rdc. Et pour ce faire, je m’appui sur deux instruments, à savoir la loi congolaise interdisant l’exploitation du pétrole dans le parc, et aussi sur les conventions internationales auxquelles le pays a ratifiées ».

Parce qu’aujourd’hui :

« Le Parc national de Virunga n’appartient plus qu’aux Congolais. Il est un patrimoine mondial et il est important de le préserver contre tous les prédateurs », avait-il dit à KINSHASATIMES.CD lors d’un entretien eu peu avant son voyage pour les Etats unis.

Aujourd’hui pour avoir brandi la loi congolaise contre vents et marée afin de protéger le Parc national de Virunga et refusant toutes les corruptions proposées par la firme pétrolière anglaise « Soco », après que plusieurs de ses chefs soient tombés, Rodrigue Mugaruka Katembo est récompensée de la plus belle manière par la Fondation Goldman Environnemental.

C’est la récompense la plus prestigieuse au monde destinée à des défenseurs de base de l’environnement. Elle est remise tous les ans à des héros de l’environnement issus et rend hommage à des militants de base pour leurs réussites significatives visant à protéger l’environnement et leurs communautés.