Dans la rubrique :

Le bonheur et la réussite des enfants à l’école, comment font les parents pour y parvenir? (#1)

En République democratique du Congo, les cours ont repris depuis le lundi 05 septembre dernier. Les écoles ont repris les vives allures de s’ouvrir tôt et se refermer à midi et à midi pour se refermer le soir. selon les vacations. Un mois après la rentrée scolaire, le média en ligne kt.cd consacre deux publications […]

En République democratique du Congo, les cours ont repris depuis le lundi 05 septembre dernier. Les écoles ont repris les vives allures de s’ouvrir tôt et se refermer à midi et à midi pour se refermer le soir. selon les vacations.

Un mois après la rentrée scolaire, le média en ligne kt.cd consacre deux publications où les parents, les enseignants et même les experts de l’éducation s’expriment sur le concours de parent au bonheur et à la réussite de leurs enfants à l’école.

Les parents ont été en première ligne pour assurer la rentrée scolaire de leurs enfants. Ils ont acheté de nouveaux objets classiques et même payé certains frais exigés par les établissements scolaires pour permettre à aux enfants de bien entamer leur rentrée. Mais est-ce que leur mission s’arrête là ? Ont-ils une part pour le bonheur et la réussite des enfants à l’école?

L’aspect collectif s’avère important car « un parent est le premier éducateur de l’enfant. A l’école, les enfants vont chercher ce que nous appelons l’instruction, la connaissance. Mais c’est un travail qui doit être continuel, c’est-à-dire, l’école fait sa part, les parents à la maison aussi doivent faire leur part », affirme Xavier Mimpasi, enseignant et père de famille.

« Moi, j’ai la chance de n’avoir un enfant et comme moi-même j’aime la science, chez moi les devoirs c’est tout le jour que je vérifie les notes de mon enfant. ça ne me donne pas de la peine », poursuit-il avec fierté.

Si la plupart des parents n’ont pas le temps, c’est parce que la conjoncture du pays ne leur permet pas d’être disponible pour les enfants. C’est ce que pense Martine Mumbai, mère d’un garçon en troisième primaire.

«La plupart des parents n’ont pas le temps. Par là, je dirai que, 90 % de parents vous diront que je sors le matin et que je rentre tard, ou encore, je n’ai pas vraiment le temps de rester avec les enfants. Donc c’est pratiquement impossible pour eux de pouvoir revoir par exemple les notes de leurs enfants », avance-t-elle d’une voix monocorde.

Fabrice Makele est responsable d’une entreprise de presse. D’après lui, « pour accompagner les enfants pendant l’année scolaire, c’est juste question d’organisation. Les parents doivent apprendre à organiser leur temps. Vous avez une semaine qui vous fait 7 jours, dans ces 7 jours là en tant que bon parent, trouver le moyen de disposer n’est-fût que deux heures du temps avec les enfants pour voir au moins l’évolution de leur parcours scolaire », conseille-t-il aux parents, sourire aux lèvres.

« Vous n’allez pas payer le minerval et abandonner l’enfant à son triste sort. Donc, les parents doivent disposer de leur temps pour l’encadrement et le suivi de leurs enfants. S’ils veulent que leurs enfants aillent loin, ils doivent s’impliquer dans leurs études. être disponibles pour eux », poursuit-il.

« En effet, bien que les parents soient parfois moins présents physiquement en termes temporels auprès de l’enfant, on attend de lui qu’il soit de plus en plus proche en matière d’accompagnement », conclut-il.

Sur le même thème

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...

RDC : le FMI approuve une revue permettant un décaissement de 224,7 millions de...

 Le Conseil d'Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique...