Dans la rubrique :

Culture: La musique reussi un cours remarquable en 2022

La réconciliation, l’exploit, challenges, polémiques et même des décès dans le monde de la musique congolaise. La rumba a fait une course étincelante durant les 365 jours de l’année écoulée. revivez les moments forts à travers cette rétrospective de 2022. Tout a commencé comme dans un film. Fin février, Les superstars de l’orchestre Wenge Musica […]
La réconciliation, l’exploit, challenges, polémiques et même des décès dans le monde de la musique congolaise. La rumba a fait une course étincelante durant les 365 jours de l’année écoulée. revivez les moments forts à travers cette rétrospective de 2022.

Tout a commencé comme dans un film. Fin février, Les superstars de l’orchestre Wenge Musica 4X4 Tout terrain, qui a rayonné au Congo, en Afrique et dans le monde entier durant les années 80 et 90, se sont retrouvées autour d’une table, 25 ans après objectifs : faire revivre les anciens temps sous le signe de la réconciliation.

Ce fut chose faite dans un méga concert à guichet fermé au stade mythique des Martyrs le 30 juin. Plus de 80 milles personnes ont envahi le stade, une partie de recette est mise à la disposition du gouvernement pour soutenir les populations meurtries à l’Est de la RDC suite à l’exhumation des terroristes du M23 soutenus par le Rwanda.

JB Mpiana, Werrason, Didier Masela et Blaise Bula ont animé la scène à la satisfaction des mélomanes. Depuis, le stade des Martyrs semble devenir l’unité de mesure du code de la popularité et de grandeur de l’artiste. Il est clair que c’est un endroit sûr pour les musiciens, loin du phénomène « combattant » qui empêchent les musiciens de se produire en Europe.

Le flop de Wata

Le prochain à se lancer, c’est Fally Ipupa qui a à son tour réussi incontestablement son pari, le 29 octobre, grâce aux soutient de ses “warriors” très mobilisés. Malgré le lourd bilan de Onze morts et plusieurs blessés, ayant sanctionné ce méga concert, la star pense avoir fait passer les doutes « Ntembe Esili ».

Pourtant “Moto na tembe” (le redoutable), comme l’appellent ses fans, Heritier Watanabe, n’avait pas dit son dernier mot. Le 25 décembre il entre, lui aussi, dans la danse. Un rêve se réalise mais il n’a pas déplacé des foules. Plusieurs raisons ont été évoquées par l’artiste mais le concert était un spectacle de grande qualité selon plusieurs mélomanes.

Plusieurs autres artistes profonds comme ceux du gospel ont promis en 2022 de se produire en 2023 au stade des Martyrs. d’autres à l’instar de Heritier onr annoncé le deuxième round de rendez-vous.

Mamu nationale dans l’au delà

Morte 10 décembre à l’âge de 64 ans, Elizabeth Tshala Muana Muidikayi a fait bel lurette a hissé plus haut le Mutwashi, la danse du folklore luba ainsi elle a été couronnée « la Reine du Mutwashi », « Mamu nationale » également pour son épopée dans la politique congolaise au côté de l’ancien président Joseph Kabila.

Une autre figure emblématique de la musique congolaise c’est le grand Verckys Kiamuangana qui s’est lui aussi éteint au courant de cette année en octobre. Ce dernier a fait carrière en tant que, musicien saxophoniste, compositeur, chef d’orchestre, producteur de disques et chef d’entreprise musicale

« Tokoss » certifié disque d’or

2022 a connu également la sortie des albums tant attendus des grandes figures de la musique congolaise. Après environ une décennie JB Mpiana est réapparu avec « Balle de Match ». Peu avant le quadra koraman a sorti l’album « Legende ». Lui qui reste indemne dans son succès, malgré les mutations des générations dans la musique, il s’est illustré dans un morceau de rap intitulé Biberon dans cet album.

Fally Ipupa a vu son album « Tokooos » produit en 2017, être certifié disque d’or par le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep), le 10 octobre en France pour avoir enregistré le record de cinquante mille ventes, avant de lancer en toute fin d’année son dernier album Formul 7. La liste n’est pas exhaustive, 2023 s’annonce aussi très mouvementée dans le secteur de la musique en RDC.

Sur le même thème

Absent à son invitation au parquet, Koffi Olomidé demeure indemne

Koffi Olomide demeure intouché, malgré le fait qu’il ne s’est pas présenté au rendez-vous du parquet près la Cour de cassation. Aucune perquisition n'a été opérée, Il n’existe aucun dossier pénal ouvert contre lui.

Musique : première édition FestiGola avec 28 artistes internationaux  

Première édition du festival international Festigola 28 artistes des différents horizons vont converger à Kinshasa. 6 autres invités surprises sont attendus.

Koffi Olomide sort du CSAC avec des notions de la diplomatie

Alors que d’aucuns s’attendaient à des sanctions de la part du CSAC à son encontre, l'artiste musicien congolais Koffi Olomide n'a reçu que des leçons de la diplomatie.

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...