Dans la rubrique :

Kinshasa répond à Kigali au sujet des réfugiés congolais au Rwanda

Le Gouvernement congolais a vigoureusement critiqué, mercredi 11 janvier, le président rwandais Paul Kagame après qu’il a déclaré ne « pas continuer à accueillir des réfugiés » de RDC. Pour Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement de la RDC, « C’est la preuve que les droits humains n’ont aucune valeur pour le président rwandais ». Kinshasa a par […]

Le Gouvernement congolais a vigoureusement critiqué, mercredi 11 janvier, le président rwandais Paul Kagame après qu’il a déclaré ne « pas continuer à accueillir des réfugiés » de RDC.

Pour Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement de la RDC, « C’est la preuve que les droits humains n’ont aucune valeur pour le président rwandais ».

Kinshasa a par ailleurs accusé le Rwanda de « faire un chantage à la communauté internationale sur des vies humaines, en bafouant tous les textes légaux en la matière ».
« C’est inhumain », a martelé Patrick Muyaya.

« On instrumentalise les réfugiés congolais parce qu’il y a un calcul politicien derrière, c’est le paroxysme de l’indécence », a-t-il ajouté.

À en croire la même source, les déclarations de Paul Kagame visent à détourner « l’attention internationale de la responsabilité du Rwanda, à travers le (mouvement rebelle du) M23, dans l’agression de la RDC, dans le massacre de Kishishe ».

Lundi devant le Sénat rwandais, Paul Kagame a déclaré qu‘il » » refusait que le Rwanda supporte ce fardeau », a-t-il ajouté, dans le dernier épisode en date des vives tensions entre Kigali et Kinshasa.

Fin novembre, plus de 130 civils, selon l’ONU, ont été tués dans ce village de l’est de la RDC par des rebelles du M23, mouvement qui a conquis ces derniers mois de vastes pans d’un territoire au nord de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

Sur le même thème

Nord-Kivu : 35 maisons incendiées dans trois jours, la société civile voit la main...

Dans la cité de Sake, 35 maisons ont été incendiée à l'espace de 3 jours. Ce qui ramène à 150 le nombre des maisons incendiées dans trois mois dans cette partie contrôlée par l'armée congolaise. La société civile parle des incendies criminels causés par le M23.

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...