Dans la rubrique :

Phenomene Wazalendo : « la constitution oblige chaque congolais à défendre le pays » (Christophe Lutundula)

Christophe Lutundula, ministre congolais des Affaires Étrangères a évoqué, lundi 23 octobre, le phénomène Wazalendo dans l’Est de la République démocratique du Congo. Pour lui, « ce sont ces Congolais qui sont supposés être protégés par la MONUSCO, mais ils estiment qu’il n’y a pas de protection adéquate », estime-t-il. Il a souligné que la […]

Christophe Lutundula, ministre congolais des Affaires Étrangères a évoqué, lundi 23 octobre, le phénomène Wazalendo dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Pour lui, « ce sont ces Congolais qui sont supposés être protégés par la MONUSCO, mais ils estiment qu’il n’y a pas de protection adéquate », estime-t-il. Il a souligné que la Constitution oblige chaque citoyen à défendre l’État et l’intégrité du territoire national.

« Nous continuerons à renforcer la sécurité en collaboration avec la population. C’est pourquoi il y a le phénomène ‘Wazalendo’, et nous en prenons bonne note. Nous ne pouvons pas ignorer le fait que nous avons une constitution qui oblige chacun d’entre nous à défendre la République, l’État, l’intégrité territoriale, les populations et les lois de la République », poursuit-il.

Abordant les possibilités envisagées par la RDC en cas de départ de la MONUSCO, le chef de la diplomatie congolaise a affirmé que l’Etat congolais n’est pas mort. 

« Nous avons une armée et une police en tant que forces de sécurité et de défense. Aujourd’hui, des efforts sont déployés pour que ces forces assument leurs missions régaliennes comme il se doit, et nous constatons des améliorations », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « La RDC compte sur ses forces armées et sa police pour assurer la sécurité de la population ».

Par ailleurs, Christophe Lutundula a indiqué que le départ de la MONUSCO ne signifie pas une rupture avec les partenaires internationaux.

Sur le même thème

Kongo-Central : le port de Matadi en voie de modernisation 

Mercredi 10 juillet, le vice-Premier ministre, ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Jean-Pierre Bemba a présidé une réunion sur la mise en...

La diatribe de Koffi Olomide à l’émission Le Panier, coûte cher à Jessy Kabasele

Koffi Olomide et Jessy Kabasele sous des salles draps, après une émission à sens unique contre le gouvernement et l’armée engagée au front dans la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda.

Nord Kivu: découverte macabre d’une bombe artisanale à Beni Mangina

Une bombe artisanale  découverte ce lundi 08 juillet en commune rurale de Mangina en territoire de Béni au Nord-Kivu. Selon Rocky Muvunga, bourgmestre de...

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...