Dans la rubrique :

Au moins Vingt-cinq personnes tuées à Lubero lors d’une attaque attribuée aux ADF 

Au moins vingt-cinq civils ont été tués mercredi lors d’une attaque attribuée aux ADF à Maikengo, un village du secteur de Bapere dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). La société civile parle d’un bilan encore provisoire et rapporte que plusieurs maisons ont été incendiées par les assaillants. La population de Maikengo se déplace vers des […]

Au moins vingt-cinq civils ont été tués mercredi lors d’une attaque attribuée aux ADF à Maikengo, un village du secteur de Bapere dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). La société civile parle d’un bilan encore provisoire et rapporte que plusieurs maisons ont été incendiées par les assaillants.

La population de Maikengo se déplace vers des endroits jugés plus sécurisés. Le colonel Alain Kiwewa, administrateur du territoire de Lubero, confirme ces informations et annonce un renforcement de la présence des FARDC dans la zone:

« Dans le village Maikengo, il y a eu attaque des terroristes des ADF et au moment où je vous parle, le premier bilan que nous avons eu est de vingt-cinq civils tués, il y a des maisons incendiées, des civils blessés. Nos forces armées sont déjà sur place depuis hier soir pour sécuriser le village et ses environs ainsi que la population et ses biens », a-t-il indiqué. 

Il demande à la population d’être calme et de faire confiance aux forces armées et aux autorités.

« Il y a aussi des déplacés qui ont vidé leur village et, au moment où nous vous parlons, ils se réfugient à Mangurejipa, chef-lieu du secteur de Bapere, ses environs donc Ndjiapanda et certains villages. Nous apprenons qu’ils sont déjà vers Butembo », a poursuivi l’administrateur du territoire de Lubero.

C’est la deuxième attaque des ADF dans le territoire de Lubero après celle de mars 2023, qui avait occasionné la mort d’au moins 14 civils dans le village de Nguni.

Avant ce drame dans le territoire de Lubero, les ADF ont causé la douleur de nombreuses familles dans la région de Beni.

Au moins 79 civils ont été tués en deux semaines, selon la société civile. Alors que, dans un communiqué publié quelques jours plus tard, le Gouvernement donnait un bilan de 41 victimes et annonçait des opérations contre les rebelles. 

Face à cette situation préoccupante, la société civile de Beni a souligné l’importance du renforcement des effectifs des Forces armées de la RDC pour mettre fin à ces violences récurrentes.

Le général Bruno Mandevu, commandant du secteur opérationnel Sokola 1 Grand-Nord des FARDC, s’est rendu le week-end dernier dans les villages Masala, Mununze, Kabweki et Masau, touchés par des attaques récentes attribuées aux rebelles ADF.

Il a apporté son soutien aux habitants de ces villages de Beni en leur assurant que les FARDC sont pleinement engagées dans la lutte contre les ADF et la restauration de la paix dans la région.

Malgré ces efforts, de nouvelles attaques ont été signalées, laissant penser que les ADF se déplacent vers une nouvelle zone et continuent de semer la terreur.

Sur le même thème

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...

RDC : le FMI approuve une revue permettant un décaissement de 224,7 millions de...

 Le Conseil d'Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique...