Dans la rubrique :

Lubumbashi : Felix Tshisekdi inaugure la mise en circulation des trains du Service National 

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a inauguré jeudi à Lubumbashi, la capitale de la province du Haut-Katanga, la mise en service des trains du Service National (SN).  Ces moyens de transport, acquis par le Service National dans le but de faciliter l’acheminement de la production vers les centres de consommation, se composent de […]

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a inauguré jeudi à Lubumbashi, la capitale de la province du Haut-Katanga, la mise en service des trains du Service National (SN). 

Ces moyens de transport, acquis par le Service National dans le but de faciliter l’acheminement de la production vers les centres de consommation, se composent de : 2 locomotives, 45 wagons, dont 30 fermés et 15 ouverts, ainsi que de 10 citernes. Lors de son discours, le commandant du Service national, le Général Kasongo Kabwik, a exprimé sa gratitude envers le chef de l’État pour sa vision et pour avoir équipé cet établissement public des équipements nécessaires à son bon fonctionnement.

Cette nouvelle initiative révolutionnaire va bien au-delà de la simple modernisation des infrastructures ferroviaires. En effet, elle répond aux nombreux défis liés à l’évacuation et à l’acheminement des intrants et outils nécessaires pour divers secteurs économiques. Grâce à ces trains, le pays franchit un pas décisif vers la diversification de son économie, ouvrant ainsi la voie à une croissance durable et inclusive.

Les locomotives seront pilotées par de jeunes bâtisseurs, garçons et filles, anciens Kuluna, ayant récemment suivi une formation en Afrique du Sud. Très satisfaits de cette dotation, le commandant du Service National a promis au Président de la République de gérer ces engins roulants avec toute la responsabilité requise. Il a également plaidé pour la réhabilitation du chemin de fer devenu vétuste et victime d’actes inciviques de certains compatriotes. 

Ceci, dans le but d’éviter tout déraillement. Le général Kasongo Kabwit a également exprimé son souhait de former prochainement de nouveaux bâtisseurs pour surveiller et entretenir la voie ferrée.

Les nouvelles locomotives permettront également aux nouvelles recrues du Service National d’avoir une meilleure mobilité depuis le quartier général de Kaniama-Kasese, ce qui renforcera l’efficacité opérationnelle des troupes. D’après ce journal à sensation, cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement visant à moderniser les infrastructures de transport du pays et à stimuler le développement économique grâce à des moyens de communication efficaces.

Sur le même thème

La Cour militaire se dit « incompétente » à juger Salomon Kalonda 

Au vu de sa qualité de sénateur, la Cour militaire de Kinshasa s’est déclarée ce lundi 8 juillet, incompétente de juger l’opposant Salomon Kolonda,...

RDC : Les experts des Nations unies pointent du doigt le Rwanda dans un...

Les  experts des Nations unies mandatés par le Conseil de sécurité ont présenté leur rapport sur la situation en République démocratique du Congo (RDC).  Ce rapport...

Haut-Katanga : le gouverneur Kyabula publie son nouveau gouvernement provincial 

Le samedi 6 juillet à Lubumbashi, le nouveau gouvernement provincial du Haut-Katanga a été dévoilé au grand public.  Composé de dix ministres provinciaux, cette équipe...

La RDC et le Rwanda s’engagent dans une trêve humanitaire de deux semaines 

Les gouvernements congolais et rwandais se sont engagés jeudi  dans une trêve humanitaire de deux semaines.  Cette trêve qui débute à minuit heure locale le 5...

RDC : le FMI approuve une revue permettant un décaissement de 224,7 millions de...

 Le Conseil d'Administration du FMI a donné son accord mercredi 3 juillet pour la finalisation de la 6ème et dernière évaluation du programme économique...