Dans la rubrique :

La complicité de l’Ouganda avec le M23 mise à nu par l’ONU 

Le Rwanda n’est pas le seul parrain de la rébellion du M23, qui sème la terreur dans l'est de la RDC, l'Ouganda aussi est complice.

Après le Rwanda, l’Ouganda vient d’être déniché parmi les pays qui prêtent main-forte à la rébellion du M23, à l’origine de la terreur dans l’est de la République démocratique du Congo. C’est ce qu’affirme le rapport d’un groupe d’experts de l’ONU sur la RDC.

Ce rapport publié lundi 8 juillet par les membres du groupe d’experts révèle le « soutien actif » de l’Ouganda aux rebelles du M23, appuyés par le Rwanda.  Le document souligne que « l’Ouganda n’a pas interdit les troupes du M23 et de la RDF ni leur passage sur son territoire, y compris lorsque le M23 a pris Bunagana, le 12 juin 2022, avec l’appui de la RDF ».

« Le groupe d’experts a également obtenu des preuves confirmant le soutien actif donné au M23 par certains responsables des UPDF et le commandement des services de renseignement militaire. » Des sources de renseignement et des personnes proches du M23 ont également confirmé la présence d’officiers du renseignement militaire ougandais à Bunagana depuis au moins la fin de l’année 2023 pour assurer la coordination avec les chefs du M23, fournir de la logistique et transporter les chefs du M23 vers les zones contrôlées par le M23 », indique le rapport de l’ONU.

Ces révélations sont faites par l’ONU au moment où les armées ougandaise et congolaise mènent officiellement des opérations militaires conjointes contre les rebelles des ADF dans l’Est de la RDC.

Du côté du gouvernement congolais, la ministre des Affaires étrangères a promis une réaction. D’après elle, cette réaction sera sur le plan diplomatique et sur le plan de la Defense.

Sur le même thème

Nord Kivu: vive tension à Majengo et Turunga après la tuerie des membres d’une...

Des morts, des blessés graves et plusieurs biens de valeur emportés c'est le bilan provisoire d'une incursion des bandits armés dans le village Turunga situé à la frontière au nord entre la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo

Le ministre de La Défense veut en finir avec les Mobondo

Il est impératif d’en finir avec la milice Mobondo, à l’origine de plusieurs exactions dans le Kwango. Le ministre de la Défense nationale, Guy Kabombo pense avoir les épaules pour la charge. Une promesse est déjà faite dans ce sens.

En séjour dans l’Est, Jacquemin Shabani fait le point sur la situation sécuritaire à...

Jacquemin Shabani, vice-Premier ministre en charge de l'intérieur en visite dans le Nord Kivu s’est rendu, ce lundi 15 juillet, au gouvernorat dans la...

Les rebelles du M23 s’emparent du village de Bweru à Masisi 

Les habitants de Bweru, Kivuye et Mihara ont été surpris par des tirs soudains d'armes lourdes et légères, les empêchant de quitter la zone, selon certaines sources à Bweru-centre.

Nord-Kivu : les rebelles du M23 auraient pris le contrôle total du village Nyange 

Selon des témoins sur place, cette récente escalade de violence a rompu la trêve humanitaire recommandée par les États-Unis il y a six jours.