Pour garantir une efficacité et une efficience opérationnelles adéquates, les troupes de la Force de la Mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) auprès de la République démocratique du Congo (SAMIDRC) ont annoncé mercredi la mise en place des mécanismes de retour d’information réguliers à tous les niveaux de la chaîne de commandement, comme des visites opérationnelles aux différents contingents et unités du quartier général de la force déployé dans l’est de la RDC.

Cela intervient après une visite des hauts militaires de dirigés par le commandant de la force, le général de division Monwabisi Dyakopu , le général de division Monwabisi Dyakopu.

« De telles visites sont essentielles pour permettre au commandant de la Force et à ses dirigeants d’interagir avec les troupes et de fournir des directives. Les visites opérationnelles fournissent un bon retour d’information sur la manière dont la force exécute son mandat en matière de protection des civils et sur la manière de l’améliorer. Au mieux, assurez une bonne discipline et un feedback terrain sur les opérations, l’administration et la logistique. », a écrit dans un communiqué la SADC.

Le commandant de la Force a effectué bon nombre de ces visites pour examiner l’état de préparation opérationnelle.

« Les soldats sont préparés au combat non seulement par leur entraînement, mais également en s’assurant qu’ils sont bien approvisionnés et équipés. La préparation au combat dépend fortement d’une chaîne efficace d’approvisionnement, de formation, de maintenance, d’inspection et de retour d’information », ajoute la SADC.

Au cours de ces visites, poursuit le communiqué, le commandant de la Force a rencontré les troupes et leurs commandants. De plus, la direction du SAMIDRC profite de cette opportunité pour renforcer la coordination entre les unités du SAMIDRC et l’Armée nationale de la République démocratique du Congo (FARDC) et donner des directives sur comment et où s’améliorer pour atteindre les objectifs de la mission. En particulier, assurer la coopération pour parvenir à une protection efficace des populations civiles.

Le déploiement du SAMIDRC a été approuvé par le Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la SADC tenu à Windhoek, en République de Namibie, le 8 mai 2023, en tant que réponse régionale pour faire face à la situation sécuritaire instable et détériorée qui prévaut dans l’est de la RDC. Par conséquent, en coopération avec les FARDC, le commandant de la Force SAMIDRC a assuré les dirigeants des FARDC que la Mission continuera à soutenir les FARDC pour restaurer la paix et la stabilité dans la partie orientale du pays. Il est important pour les commandants du SAMIDRC, lorsqu’ils surveillent et supervisent les troupes, de comprendre et de mettre en œuvre le bon style de leadership pour augmenter le moral des troupes.

Licencié en Sciences de l’information et de la communication. Journaliste, rédacteur et reporter spécialiste des questions politiques. Journaliste spécialiste en culture et Fact-checker