Ce mardi 11 juin, la Première ministre Judith Suminwa va présenter  le plan quinquennal de son gouvernement après avoir été auditionnée par l’Assemblée nationale. 

Ce programme, divisé en 6 piliers, est évalué à 92,9 milliards USD et met l’accent sur la création d’emplois, l’amélioration du pouvoir d’achat, la modernisation des infrastructures, la sécurité et la défense nationale.

La sécurité demeure une préoccupation majeure du gouvernement Suminwa, qui alloue plus de 18,6 milliards USD à la défense.

Selon ce plan, une somme de 26,7 milliards USD est allouée à la création d’emplois et à la protection du pouvoir d’achat des ménages, ce qui représente 29% du budget total du programme gouvernemental. L’objectif est de créer un total de 6,4 millions d’emplois d’ici 2028. 

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement prévoit notamment la mise en place d’une plateforme numérique pour suivre les emplois créés et l’établissement de l’Office national de l’emploi (Onem), une entité rattachée à la Présidence de la République, dans les 145 régions du pays.

Le deuxième pilier du programme Suminwa concerne l’aménagement du territoire, avec un budget de plus de 20,8 milliards USD consacré à la connectivité du pays. 

Les objectifs de ce programme comprennent également la rénovation et la réhabilitation de 10 000 km de routes rurales par an, l’accélération des travaux de construction des routes urbaines à Kinshasa et la réalisation de 3 750 km de routes prioritaires du réseau national.

Il est également prévu de moderniser la ligne de chemin de fer Matadi-Kinshasa, ainsi que de construire ou moderniser les aéroports de N’djili à Kinshasa, de Bipemba à Mbuji Mayi et de Kavumu à Bukavu. De plus, le gouvernement envisage de faciliter l’acquisition d’avions pour Congo Airways afin d’améliorer le transport aérien.

Licencié en Sciences de l’information et de la communication. Journaliste, rédacteur et reporter spécialiste des questions politiques. Journaliste spécialiste en culture et Fact-checker